/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €3 EUR  or more

     

1.
Le Vent 05:41
En chantant l’air de l’avenir Mon ami le vent me fit frémir ! Me prédisant un glacial futur En humant ces paroles impures. Exaltes nous notre destinée tant innée, Tourbillon d’hasards déjà nommés D’hasards trop tard nommés… L’Oracle du vent Nous souffle sa souffrance, L’Oracle du vent Nous balafre de vérité L’Oracle du vent Nous étouffe de réalité, L’Oracle du vent Nous souffle notre inconscience Tant aimée ! En chantant l’air de l’avenir Mon ami le vent me fit frémir ! Tant souillé tel une fissure Il s’en est allé cet air si pur ! Exaltes nous notre destinée tant innée, Divination de blizzard déjà volé, De blizzard trop tard volé… L’Oracle du vent Nous souffle sa souffrance, L’Oracle du vent Nous balafre de vérité L’Oracle du vent Nous étouffe de réalité, L’Oracle du vent Nous souffle notre inconscience Tant aimée !
2.
Le Feu 07:01
Oh Râ flamboyant, qui nous voit, Oh Râ étincelant, qui n’est plus roi ; A tout jamais détrôné De son humble gratuité, Congédié par nos besoins D’ignares humains, Or Râ s’incarnera Dans un volcan de véhémence Et se vengera d’une ultime révérence, Crachant sa majestueuse rage En brûlant tous nos carnages. De ce feu ; qui nous brûle tant les doigts, De ce feu ; la Nature ressuscitera ses lois ! De ce feu ; élément vital, De ce feu ; jouet « nécromantical »… Oh Râ éclatant qui nous voit, Oh Râ émanant qui n’est plus roi ; A tout jamais détrôné De cette humble vitalité, Congédié par nos besoins D’ignares humains, Or Râ s’incarnera Dans un éclair de violence Et se vengera d’une ultime révérence, Par la colère des nuages Foudroyant tous nos mirages. De ce feu ; qui nous brûle tant les doigts…. Oh Râ chancelant qui nous voit, Oh Râ s’éteignant qui n’est plus roi ; A tout jamais détrôné De son humble utilité, Congédié par nos besoins D’ignares humains. Or Râ s’incarnera Dans un souffle d’ignorance Et se vengera d’une ultime révérence, Par une main si peu sage Réveillant toute notre rage. Oh Râ flamboyant qui nous voit…
3.
L'Eau 06:34
Allons nous promener le long des rivages De cette plénitude si sauvage, Tant limpide Qu’elle en cache notre désarroi livide. Quelle mer protectrice Qui engouffre nos saletés de vices, Elle qui enfouit l’hypocrisie Et tous nos gestes de frénésie. Quelle mère protectrice… Allons interroger cet élément Et entendons ces derniers châtiments : Que voit-elle à travers l’onde ? Les trésors de l’immonde ! Que voit-elle en ses abysses ? Tous nos échoués d’avarice ! Que voit-elle à travers l’onde ? Le dépotoir du monde ! Que voit-elle en ses abysses ? Tous, nous ne sommes que des novices… Allons nous envoler et puis voyager Le long de ces plages ravagées Tant noircies Qu’elles en crachent notre fortune Qu’elle vomissent. Quelles sont nos infortunes Qui engouffrent ce qui nous importune Toutes celles qui nous consument, Celle pour qui On ose dire qu’on assume ! Quelles sont nos infortunes… Comme un poisson dans l’eau J’y noierai mon âme, Comme un poisson dans l’eau J’y verrai l’infâme, Comme un poison dans l’eau J’éteindrai mes flammes, Comme un poison dans l’eau J’évincerai les drames, Comme un poisson dans l’eau J’y trouverai mon dam, Comme un poisson dans l’eau J’y verrai l’eau !
4.
La Terre 05:51
Terre promise, Terre maudite, Terre d’hantises J’implore en ta méditation Ce qu’on dit être… Terre de convoitise, Terre de con vois-tu ! Terre qui n’est que mise J’invoque en ta gravitation Une bribe de révolution. Et cet air ira dire Que cette Terre irradie Incite –t-elle à se taire ? Ainsi telle est cette ère ! Et cet air me dira Que cette Terre médira Mérite-t-elle qu’on se terre ? Mais rie t-elle qu’on s’enterre ! Terre de convoitises, Terre de con vois-tu, Terre qui n’est que mise J’invoque en ta gravitation Une bribe de… Terre promise, Terre maudite, Terre d’hantises J’implore en ta méditation Ce qu’on dit être l’évolution ! Et cet air ira dire Que cette Terre irradie Incite –t-elle à se taire ? Ainsi telle est cette ère ! Et cet air me dira Que cette Terre médira Mérite-t-elle qu’on se terre ? Mais rie t-elle qu’on s’enterre !
5.
Le Malin 05:55
Qui joue de ces doigts malicieux L’avenir de nos dès hasardeux ? Qui loue de ses voix tentatrices L’avenir de nos lois médiatrices ? Qui noue des ses doigts fastidieux L’avenir de nos dés malheureux ? Qui voue de ses voix cantatrices L’avenir de nos fois novatrices ? Qui rit en son fort intérieur L’avenir de nos âmes inférieures ? Qui fit de ses cris envoûtants L’avenir de nos actes dégoûtants ? Qui prédit en comptant les heures L’avenir de nos larmes de candeur ? Qui vit de ses désirs puants L’avenir de nos yeux larmoyants ? Le Malin conté mal incanté, Le Malin évoqué mal invoqué Sut ravir son dessein souhaité… Le Malin conté mal incanté.
6.
Le Divin 06:01
Namo tassa Bhagavato arahato Sammâsambuddhassa. (Hommage au Saint, au Sage, à la vérité de l’Eveillé) Domine, Exaudi orationem meam. (Eternel, écoute ma prière) Qui du haut de son céleste trône S’interroge Sur nos désirs qui prônent ? Qui de son ultime compassion Ferme les yeux sur nos machinations ? Qui du haut de sa progéniture Enfanta ces hommes qui torturent ? Qui de sa très grande complaisance Pleure l’irrémédiable déchéance ?
7.
8.
L'Originel 04:52
A force de croire aux destins tracés, En amadouant toutes ces folles prophéties A nos fins idylliques, il est simple d’ignorer Notre culpabilité et toutes ces facéties. L’apprenti sorcier se noie dans son ignorance Et se complait en cette éphémère jouissance. A qui la faute ? Aux éléments déchaînés ? A l’avenir qui ne dépend nullement Du présent construit ? Quelle ironie ; Quelle utopie !!! Ainsi l’alchimie « oracale » se créa Le jeu divinatoire des Dieux En leur souffle créateur Se nome, l’Oracle Originel Qui en notre âme massacrée En connaît le sens même A sa juste valeur ; Ne nous aveuglons plus De cet ultime Oracle Originel qu’est l’être humain ! L’Oracle Originel L’Ame immortelle L’Ami Mortel

about

Pour acheter l'album, cliquez sur "Buy Now" (le prix est inscrit au même endroit) qui vous redirigera directement vers une page de paiement.
Pour les chansons à l'unité, cliquez sur le lien concernant la chanson que vous souhaitez télécharger, et cliquez ensuite sur "Buy Now"
N'hésitez pas à publier ce site sur Facebook et Twitter via les liens qui y sont !
Merci pour votre contribution !

credits

released January 1, 2003

En cas de problèmes, n'hésitez pas à nous écrire via inhepsie@yahoo.fr !

license

all rights reserved

tags

about

Inhepsie Chauvigny, France

Inhepsie, atmospheric metal band with female singing, formed in 2001 in Paris.
Inhepsie's particularity is in the original creation of albums written in french in poetry form, inhepsie made 4 albums

contact / help

Contact Inhepsie

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Oracle, you may also like: